Pratique

En 2017, près d’un allocataire sur quatre a remboursé des aides reçues à tort

Notre objectif : veiller à ce que nos allocataires aient un dossier complet et à jour pour percevoir des aides adaptées.

 

Parce que leur dossier est incomplet, inexact ou que des informations nous sont parvenues tardivement, certains allocataires ne bénéficient pas de toutes les aides auxquelles ils ont droit ou, au contraire, ils en touchent à tort. Lorsque les allocataires doivent rembourser ces sommes trop perçues, cela crée des tensions significatives avec la Caf. D’abord parce que cela fragilise la situation financière des allocataires, mais aussi parce qu’ils ne comprennent pas la raison d’une telle situation (50 % des allocataires déclarent ne pas comprendre le motif de l’indu). La Caf s’est donc lancée dans un vaste chantier de prévention des indus pour aider les allocataires à mieux comprendre leurs obligations déclaratives.

La Caf met en lumière la prévention des indus

Si elle avait déjà évoqué le sujet lors de campagnes sur la politique de contrôle, la Caf lance désormais une campagne dédiée à la prévention des erreurs de déclaration. C’est l’occasion de sensibiliser les allocataires à une déclaration régulière de leur situation.

 

S’appuyant sur des messages simples et sur un visuel coloré, la campagne de communication a été conçue de manière à véhiculer un message positif : « La Caf fait partie de votre quotidien, ne l’oubliez pas quand votre vie change : vos aides en dépendent ». L’objectif de la campagne est de créer un réflexe de déclaration chez l’allocataire.

Découvrez la vidéo pédagogique disponible sur caf.fr

 

 

« Retour

Lien Permanent pour cet article : http://www.caf72.fr/en-2017-pres-dun-allocataire-sur-quatre-a-rembourse-des-aides-recues-a-tort/